régulier (regular)

L’adjectif régulier est très couramment employé au Canada français dans un sens qu’il n’a pas en français :

He is enrolled in the regular program.

Ce concept de regular program est rendu par régulier dans un sens fautif :

Il est inscrit au programme *régulier.

En français, régulier peut avoir en gros les sens suivants :

  • « net ou symétrique » (géométrie, surface)
  • « périodique » (battement de cœur, etc.)
  • « conforme aux règles«  (verbes réguliers, situation régulière, coup régulier [dans un sport])

Aucun de ces sens ne correspond à celui de l’adjectif anglais regular, qui signifie « ordinaire », « normal ». On utilisera en français un adjectif exprimant cette normalité ou ce caractère ordinaire dans le contexte concerné. Ici, disons qu’il s’agit d’un établissement universitaire qui offre non seulement un programme normal d’université, mais aussi un programme d’immersion française qui n’est pas un programme d’études universitaires, mais plutôt un programme d’études préalable au programme d’études universitaires, que doivent suivre les étudiants qui souhaitent s’inscrire au programme universitaire mais ne maîtrisent pas encore suffisamment la langue française.

On ne parlera pas alors de « normal », bien entendu, puisque cela sous-entendrait que le programme d’immersion en question serait un programme « anormal ». On ne parlera pas non plus de programme « ordinaire », puisque cela pourrait être mal interprété, l’adjectif ayant un sens péjoratif dans certains contextes. Ici, on dira plutôt tout simplement :

Il est inscrit au programme universitaire.

Dans d’autres contextes, ordinaire s’avérera tout à fait acceptable. Mais on pourra être contraint de tourner la phrase un peu différemment. Par exemple :

I couldn’t get an appointment with my regular barber.

sera rendu par quelque chose comme :

Je n’ai pas pu prendre rendez-vous chez le coiffeur chez qui je vais d’ordinaire.

Mais on pourra aussi dire tout simplement :

Je n’ai pas pu prendre rendez-vous chez mon coiffeur habituel.

Dans tous les cas, dans ce sens très courant de regular en anglais, il est hors de question d’utiliser régulier dans la langue écrite ou soignée en français, comme le font tant de francophones au Canada.